Bien triste séance de conseil communal le 28 mars dernier.     

Une nouvelle fois, l’Action Communale offre un triste spectacle, sur lequel nous ne reviendrons pas, en affichant ses divisions sur la place publique. Plus grave, un temps important aura été consacré à acter les défections de mandataires sans doute épuisé(e)s par une gestion qu’ils/elles indiquent comme quasi totalitaire et où durant six années ils/elles nous disent ne pas avoir eu voix au chapitre alors qu’ils/elles faisaient partie du parti aux commandes et en (ex-) majorité absolue de surcroît. Pour les détails précis de ce qui s’est passé, nous vous proposons de consulter les articles de presse qui en font largement écho :

 

http://archives.lesoir.be/rebecq-l-action-communale-a-perdu-sa-majorite_t-20120329-01VXYP.html?query=rebecq&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&when=-1&queryor=rebecq&pos=0&all=3706&nav=1

L’Avenir.net – Le bourgmestre de Rebecq perd sa majorité
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120330_00139216

L’Avenir.net – Mazy après Marchetti : le bourgmestre Legasse n’a plus la majorité
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120329_00139047

Share This