Les troubles au Conseil communal ne nous auront pas permis de demander précisément quelles sont les causes de la suspension du chantier Sportissimo.

Jusque qu’à quelle date le chantier sera-t-il bloqué ?

Quels sont les résultats des analyses de stabilité additionnelles qui ont été demandées suite à l’affaissement d’une partie du vélodrome ?

Où en est-on dans la détermination des responsabilités ?

Autant de questions que nous n’avons pas pu poser et qui restent sans réponses.

Share This